Comprendre la classification des aliments pour déterminer quelle nourriture ayurvédique est bonne pour moi

Nous allons nous pencher sur l'énergie des aliments (dravyaguna) utilisée en pharmacologie ayurvédique pour classer les aliments en catégories et ainsi, connaître les denrées bénéfiques à une constitution (dosha).

L'énergie des aliments reposent sur trois composantes :
  • l'action chimique immédiate d'un aliment dans la bouche puis l'estomac : la saveur ou rasa
  • la capacité d'un aliment à chauffer ou refroidir le métabolisme : le réchauffant et refroidissant ou virya
  • l'effet post-digestif d'un aliment ingéré : le long terme ou vipaka
Il faut savoir qu'ils existent plusieurs normes de test en laboratoire pour classer un aliment. En utilisant une seule et même méthode de test (avec ces trois composantes), nous obtenons des résultats cohérents
C'est l'une des raisons pour laquelle je travaille avec les outils mis à disposition par le Vaidya Atreya Smith dont je puise mes connaissances.


Comprendre la classification des aliments pour déterminer quelle nourriture ayurvédique est bonne pour moi
Comprendre la classification des aliments pour déterminer quelle nourriture ayurvédique est bonne pour moi 

Première composante : les six saveurs (rasas)

Les six saveurs ou rasas :

Pour les déterminer, nous allons utiliser les cinq éléments qui définissent un dosha (vata, pitta, kapha et les doubles ou la triple constitutions).
  1. rasa neutre : eau et terre 
  2. rasa acide : terre et feu 
  3. rasa salé : feu et eau
  4. rasa piquant : air et feu
  5. rasa amer : éther et air
  6. rasa astringent : terre et air
Chacune des 6 saveurs affectent différemment les 7 profils doshiques (vata, pitta, kapha, vata/kapha, pitta/kapha et vata/pitta/kapha).
Par exemple, si vata, qui est constitué d'ester et d'air, a un usage excessif de la saveur amère constitué d'éther et d'air, cette saveur aura un effet négatif sur vata car les similaires s'augmentent :
  • vata (= ester et air) -) amer (= éther et air)
  • pitta (= feu et eau) -) salé (= feu et eau)
  • kapha (= eau et terre) -) neutre (= eau et terre)

A retenir absolument :

  • pour vata : amer, piquant et astringent l'augmente / neutre, acide et salé le diminue ou le maintien
  • pour pitta : acide, salé et piquant l'augmente / neutre, amer et astringent le diminue ou le maintien
  • pour kapha : neutre, acide et salé l'augmente / piquant, amer et astringent le diminue ou le maintien
Les repas se composent de l'ensemble des six saveurs mais dosés en fonction des doshas. 
Par exemple, pour vata, son alimentation sera constitué de belles parts de rasa neutre, rasa acide et rasa salé et de petites quantités de rasa amer, rasa piquant et rasa astringent.
En suivant ces indications de base, on obtient d'excellents résultats avec le mode alimentaire ayurvédique.


Deuxième composante : action chauffante ou refroidissante


Cette classification consiste à décrire l'action des fonctions qui stimulent ou suppriment (chauffant ou refroidissant) les différentes constitutions :
  • vata : équilibré par le chaud /  perturbé par le froid
  • pitta : équilibré par le froid / perturbé par le chaud
  • kapha : équilibré par le chaud / perturbé par le froid
Concrètement, pour un dosha kapha, s'il mange beaucoup de glace, le froid perturbe le dosha et inhume la fonction enzymatique. Le processus du métabolisme se dégrade progressivement et provoque l'obésité et/ou des maladies de type congestif.


Troisième composante : action post-digestion ou vipaka


C'est l'effet à long terme de l'assimilation d'un aliment après la digestion :
  • saveur neutre : perturbe Kapha
  • saveur acide : perturbe pitta puis kapha en second
  • saveur salée : perturbe pitta puis kapha en second
  • saveur piquante : perturbe vata puis pitta en second
  • saveur amère ; perturbe vata puis kapha en second
  • saveur astringente : perturbe vata puis pitta en second
Ces trois composantes permettent de déterminer si un aliment, une épice ou une boisson est bon(ne) pour un dosha ou à consommer avec modération puisqu'il est primordial d'avoir une alimentation variée. En utilisant une seule et même méthode de test avec ces trois composantes, nous obtenons des résultats cohérents


Pour approfondir le sujet, je vous recommande de consulter l'article "comment retrouver la santé : la digestion, agni et les aliments de base en Ayurvéda".

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les laisser en commentaire comme cela tout le monde peut profiter de la réponse. Merci d'avance pour votre curiosité !

Ps : l'agenda du mois prochain pour les nouveaux clients en Ayurvéda est ouvert (voir ci-dessous en déroulant la page) 

Ps : n'oubliez pas de vous abonner à la page Facebook "La Vie des Gens Heureux" pour suivre l'actualité chargée des prochains mois ! 
Attention, pour être informé de toute l'actualité dans votre flux, déroulez "Déjà abonné(e)" et cliquez sur "VOIR EN PREMIER" ... sinon, ça ne fonctionne pas avec le nouveau algorithme Fb. Merci infiniment ! 


Commentaires