Compréhension de l'esprit en Ayurvéda : les trois gunas


En Ayurvéda, les principes de base qui régissent le métabolisme et l'homéostasie sont les trois doshas : Vata, Pitta et Kapha. Il existe un autre ensemble de préceptes qui permettent d'appréhender la compréhension de l'esprit : Sattva, Rajas et Tamas
Nous allons clarifier cette nouvelle notion ayurvédique dont je parle dans mes consultations en Ayurvéda.

Compréhension de l'esprit en Ayurvéda : les trois gunas / Nathalie Marie Hélène propose consultations en Ayurvéda et initie à la méditation
Compréhension de l'esprit en Ayurvéda : les trois gunas

Les trigunas 


Les trigunas sont les trois qualités de la psychologie humaine. Ce sont les dispositions du mental. 



Les qualités des trois gunas 

  • Sattva : harmonie, clarté, intelligence, paix et perception
  • Rajas : action, mouvement, agitation, colère, violence, force, dissipation
  • Tamas : inertie, lourdeur d'esprit, manque d'intelligence, perversion, dépendances


Que se passe-t-il lorsque vous consommez un aliment ?


Quand vous absorbez un aliment, vous prenez sa qualité dominante

Je vous propose un exemple : lorsque vous consommez de la viande, vous mangez un "animal mort". Sa qualité principale est l'inertie donc tamas. Si vous mangez beaucoup d'aliments tamasiques, votre état d'esprit devient de plus en plus lourd, sans mouvement, en manque d'intelligence et peut entraîner des perversions ou des dépendances. 
Un autre exemple : avez-vous observé une personne qui mange beaucoup de sucre ? C'est un aliment raffiné. Si elle n'a pas "sa dose" régulière, elle n'a plus d'énergie, elle se sent fatiguée physiquement et moralement. Si vous vous reconnaissez, j'ai publié un article pour décrocher du sucre ou alors, on peut échanger lors d'une consultation.
En plus des aliments raffinés, les aliments industriels (conserves par exemple) et chimiques (additifs alimentaires) sont également à dominante tamasique.
Dernier exemple : la baisse des résultats scolaires ou plus généralement de ses capacités professionnelles ou personnelles est largement liée à une alimentation tamasique.


Et plus généralement dans notre société ?


Au USA, à cause de plusieurs événements tragiques de type attentats dans les établissements scolaires ou la montée de la violence, les autorités ont commencé à faire le lien entre l'influence des médias et le comportement violent. De nombreuses études existent sur le sujet pour étayer ce propos (réf).
Des tests ont été réalisés : la modification de l'alimentation dans les cantines scolaires à New York et en Californie. Les résultats scolaires augmentent de manière significative.
D'autres études ont été réalisées dans les prisons, les centres de rétentions pour mineurs et les maisons de correction. Les résultats montrent une baisse importante d'incidents violents.


Conclusion


Ce genre d'information tend à confirmer le point de vue traditionnel qui énonce que les aliments frais (attention, je n'ai pas dit crus !) et complets  constituent la meilleure source pour le corps et l'esprit.


"Les facteurs pathogènes de l'organisme sont Vata, Pitta et Kapha tandis que ceux de l'esprit sont Rajas et Tamas." 
Caraka Samhita, Sutrasthana, Ch. 1, n°57



Pour prendre RDV pour une consultation bilan en Ayurvéda :




Inspiré des enseignements du VAIDYA ATREYA SMITH... MIT


Commentaires